Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 13:18

Un animal aux multiples facettes. Virginie Solhard possède deux furets et ils ne cessent de l’étonner en se montrant tour à tour dormeurs, joueurs, voleurs ou câlins.

Publié le 1 décembre 2015 par Mosaik

 

Repost 0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 20:08

19.01.17

Repost 0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 19:42

Bonjour,

Un nouveau groupe public s'est crée sur le site facebook que j'alimente également.  N'hésitez pas !

Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 20:01

Les furets font partie de la famille des mustelidés, espèce apparentée à la belette et la loutre. Ces espèces dégagent une odeur musquée naturelle qui provient de leurs glandes sébacées. Le furet possède en plus des sacs anaux contenant un matériel très odorant. C’est pourquoi l’ablation des sacs anaux est une chirurgie de routine chez nos furets domestiques. La majorité des furets destinés à l’adoption seront déjà opérés et souvent stérilisés par la même occasion. Sachez que même sans ces sacs anaux, le furet dégage tout de même une odeur assez forte et celle-ci peut se transmettre à ses couvertures. Afin de réduire les odeurs dans la maison, il est recommandé de laver fréquemment ses couvertures et sa cage, et de laver votre furet à une fréquence de une fois par mois.

Les furets ont une longévité de 5 à 7 ans, et sont naturellement très fouineurs. Il faut donc se méfier des petits trous et des endroits restreints. Les furets sont très habiles pour se faufiler sous les meubles, dans des endroits difficiles d’accès, comme dans un mur par exemple! Il est donc essentiel de le sortir de sa cage sous supervision constante.

Une cage de grande dimension est idéale, munie de cachettes et de jouets pour le stimuler.
 

Si vous laisser votre furet libre dans une pièce ou dans la maison, cette dernière doit être sécurisée :

  • bouchez les trous
     
  • fermez les portes des endroits interdits
     
  • retirez les plantes
     
  • bibelots fragiles et
     
  • petits objets pouvant être avalés et
     
  • surveillez les fils électriques.


Le furet peut apprendre à faire ses besoins dans une litière. La litière à base de papier journal recyclé est le substrat recommandé. Vous pouvez également munir sa cage d’une couverture afin qu’il se cache pour dormir. L’eau doit être disponible à volonté et la nourriture conçue pour furets ou une alimentation pour chat de bonne qualité est idéale. Il est nécessaire de faire vacciner votre animal contre le distemper, virus mortel pour le furet et le vaccin contre la rage si son style de vie le met à risque.

Les furets sont des animaux de compagnie actifs et curieux, qui adorent jouer et qui aimeront dormir dans vos bras une fois toute leur énergie dépensée!

 

www.beauce.com

21.06.17

Blogue | Vos animaux, notre passion , par

Le furet adore les câlins, le saviez-vous ? (www.enbeauce.com)
Repost 0
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 11:51

Le docteur Frédéric Vlaemynck, vétérinaire à la clinique CaduVet, nous dit tout sur un animal de compagnie assez rare, le furet. Présentation de cette espèce ! 

Par Dr Frédéric Vlaemynck

Les furets font partie de la famille des Mustélidés et sont ainsi cousins des visons, des fouines et des loutres. La durée de vie moyenne des furets est de 8-10 ans.

Sont-ils de bons animaux de compagnie ?
Les furets sont d’excellents animaux de compagnie. Leur tempérament varie selon les individus ; certains sont très affectueux et d'autres sont plus indépendants. Les furets adorent jouer et la plupart conserve le goût de s'amuser lorsqu'ils sont plus âgés. Ils sont très curieux et adorent mettre le nez partout. Il est donc essentiel de prendre le temps de vous assurer que le terrain de jeu de votre furet est sans danger.

Sont-ils de bons animaux de compagnie pour les enfants ?
Les enfants de moins de 10 ans ne devraient pas manipuler un furet sans être supervisés. Un certain nombre de cas d’enfants mordus par un furet sont rapportés. Il est important de se rappeler que les furets requièrent les mêmes types de soins à la maison que les chats et les chiens. Si votre enfant est responsable et qu'en tant que parent, vous êtes prêts à superviser et aider votre enfant au besoin, un furet peut être un excellent animal de compagnie.

Un furet peut-il vivre en compagnie d’un autre animal ?
La plupart des furets peuvent apprendre à s'entendre avec un chien ou un chat, mais cela peut prendre du temps. Toutefois, certains furets ne s'entendront jamais avec eux. Il faut user de beaucoup de prudence pour introduire un furet à un chien ou un chat. Procéder graduellement sur une période de plusieurs semaines en commençant par des contacts protégés à travers une cage de transport par exemple. De part leur nature de prédateur, les furets représentent un danger pour les oiseaux, les lapins, les rongeurs et les reptiles.

Comment s’assurer que votre logement est à l’épreuve d’un furet ?
Les furets adorent se mettre dans le pétrin. Il est essentiel que votre logement soit à l'épreuve des furets pour votre bénéfice personnel et la sécurité de votre furet. Imaginez que vous êtes un furet et faites le tour de votre demeure ! Tout espace aussi petit que 2,5 x 2,5 cm près du plancher ou sous les meubles, surtout dans la cuisine et la salle de lavage, devra être obstrué. Les canapés sont très dangereux. Plusieurs furets ont été écrasés dans les leviers ou les ressorts. Les furets sont de très bons grimpeurs et ils peuvent ouvrir les portes d'armoire avec facilité. Assurez-vous que votre furet n'a pas accès à des éponges, des gommes, des balles de caoutchouc, des boules quies ou n'importe quel objet spongieux (penser aux jouets). Les furets adorent mâchonner ce genre de choses, ce qui peut provoquer une obstruction digestive. Soyez aussi prudent si vous laissez jouer votre furet avec des sacs en plastique. Faites un trou dans le fond du sac pour diminuer les risques de suffocation. Attention aux rouleaux de papier de toilette et rouleaux d'essuie-tout, car la tête de votre furet peut y demeurer coincée. Vérifier toujours votre lave-vaisselle, four, réfrigérateur, laveuse et sécheuse avant de les fermer ! Les furets sont très silencieux dans leur démarche et peuvent facilement se mettre dans une position fâcheuse pendant que vous avez le dos tourné. Un collier ajustable pour chatons avec un grelot peut être très utile pour suivre les déplacements de votre furet.

Comment entraîner votre furet à utiliser une litière ?
Premièrement, mettez votre furet dans une petite cage comme par exemple une cage de transport pour chien. Placez une litière souillée de selles dans un coin pour lui indiquer que c'est sa litière et pour éviter qu'il se mette à creuser dedans. Les furets reculent dans les coins pour faire leurs besoins et la plupart d'entre-eux vont très rarement faire leurs selles dans leur nourriture ou dans leur lit. Placez sa nourriture et son lit dans les 3 autres coins. Les furets vont généralement faire leur besoins moins de 15 minutes suivant leur réveil. Assurez-vous que votre furet a fait des selles ou uriné avant que vous ne le laissiez sortir. Lorsqu'il est hors de sa cage et joue, surveillez-le de près. Placez-le dans sa litière toutes les 30 minutes ou lorsque vous le voyez reculer ou se placer dans un coin. Chaque fois que votre furet utilise la litière, félicitez-le et récompensez-le avec une friandise. Les compliments et les friandises immédiatement après le comportement désiré fonctionnent beaucoup mieux que les punitions. Les furets font souvent n'importe quoi pour avoir une friandise. Après quelques jours, votre furet pourrait même faire semblant d’utiliser la litière juste pour avoir une friandise ou pour sortir de sa cage !

Mon furet mord constamment. Que puis-je faire ?
Tout comme les chatons et les chiots, les jeunes furets qui jouent ensemble se mordillent. Les jeunes furets ont la peau très épaisse et des dents très pointues. La façon dont ils jouent entre eux peut être difficilement tolérable pour vos doigts. Ils ne réalisent pas quelle force ils peuvent mettre sans vous faire mal. L'important est de ne pas les punir, car le renforcement positif fonctionne beaucoup mieux. Donnez une récompense à votre furet lorsqu'il ne vous mordille pas. Si nécessaire, vous pouvez confiner votre furet dans une cage (différente de celle de vie) et l'ignorer pour quelques minutes. La majorité des furets cesseront de mordiller en vieillissant.

Mon furet doit-il être vacciné ?
Oui. Les furets sont excessivement sensibles à la maladie de Carré. Cette maladie cause des troubles digestifs, respiratoires, cutanés et neurologiques. Le taux de mortalité chez les furets est de 100%. Le vaccin contre la rage est recommandé après l'âge de 12 semaines. Un rappel annuel est nécessaire.

Puis-je donner des croquettes à mon furet ?
Les croquettes pour chat de haute qualité sont une option acceptable, mais les croquettes spécifiquement conçues pour les furets sont généralement supérieures. La croquette doit contenir 30-35 % de protéines, 15-20 % de gras et moins de 4% de fibres. Assurez-vous que le premier ingrédient sur la liste des ingrédients soit un produit de viande, ainsi qu'au moins un des 2-3 ingrédients suivants. Les furets n'ont pas tendance à manger plus qu'ils en ont besoin. Assurez-vous que le bol de votre furet soit toujours plein.

Quelles sortes de friandises puis-je donner à mon furet ?
Il existe des friandises pour furet disponibles commercialement. Un petit morceau de poisson, de poulet ou de boeuf cuit sans gras et sans épice sera également très apprécié par votre furet. Évitez les os à tout prix, car ils peuvent endommager le système digestif de votre animal. Ne donnez pas de produits laitiers ou aliments riches en sucres (biscuits, friandises) ou glucides (pâtes alimentaires, riz, pain), car les furets ont beaucoup de difficulté à digérer ces aliments. Dois-je donner de la pâte laxative à mon furet pour éviter les boules de poil ? Il peut être bien de le faire surtout durant les périodes de mue au printemps et à l'automne.

Quelle sorte de cage est appropriée pour un furet ?
La cage doit avoir un minimum de 75 cm x 100 cm x 75 cm de haut. Une cage de cette taille peut accueillir un autre furet. Les aquariums sont totalement déconseillés, car la ventilation y est insuffisante. Votre cage doit contenir un bol de nourriture, un bol d'eau, une litière (litière pour chat) et un endroit pour se cacher comme une serviette ou une couverture. Comme fond de cage, le mieux est d'utiliser du papier (sac d'épicerie ou papier journal) si nécessaire mais ce n’est pas obligatoire. Évitez les copeaux de bois de toutes sortes car ils peuvent être irritants et votre furet pourrait en ingérer un morceau.

Est-ce que je peux donner un bain à mon furet ?
Oui, mais il est très important d'utiliser un shampoing très doux, adaptés furets. Rappelez-vous que vous retirez des huiles lubrifiantes chaque fois que vous lavez votre furet, ce qui peut contribuer à assécher sa peau et à renforcer son odeur musquée. Évitez de le laver plus souvent qu’une fois par mois.

Les griffes de mon furet sont très pointues, que faire ?
En effet, les griffes des furets peuvent devenir très dérangeantes. Couper les griffes de façon régulière est recommandé non seulement pour votre confort, mais aussi pour éviter que votre furet ne se blesse en se coinçant une griffe quelque part. Les furets ne peuvent pas être dégriffés.

Peut-on faire enlever les glandes anales du furet ?
Cette opération chirurgicale est interdite en France sauf s’il existe une indication médicale à les enlever (tumeur, abcès…). Retirer ces glandes ne diminue en aucun cas l’odeur musquée du furet. Seule la stérilisation chirurgicale ou chimique peut diminuer cette odeur.

Faut-il le stériliser ?
C'est un point essentiel pour pouvoir maintenir un furet comme animal de compagnie en bonne santé. Plusieurs techniques existent. La plus adaptée est la pose d'implants hormonaux de stérilisation

 

 

Interview : Animaux de compagnie : connaissez-vous le furet ? (France 3 Hauts-de-France)
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 20:50

 

L'animal est victime de sa mauvaise réputation, mais pas seulement. Sa démographie ne cesse de diminuer. A tel point que, pour des spécialistes, il est urgent de le protéger.

Silencieux et volontiers noctambule, le putois est un animal sauvage si discret que l'on a plus souvent tendance à le sentir qu'à le voir lorsqu'on le croise en forêt. La faute à cette odeur pestilentielle qu'il dégage sous l'effet de la frayeur. Mais si les chasseurs et les paysans ne l'aiment pas, c'est surtout parce qu'on l'accuse parfois de rôder autour des poulaillers et qu'il passe pour un redoutable prédateur de faisans et de perdrix. Victime de cette mauvaise réputation, l'ancêtre sauvage du furet domestique a été tellement traqué et piégé que sa population est en déclin préoccupant aujourd'hui en France.
 

C'est le constat que dresse la Société française pour l'étude et la protection des mammifères (SFEPM) dans une enquête qui vient de paraître. D'après cette association créée en 1977 et qui rassemble vétérinaires, chercheurs et naturalistes, l'existence du putois d'Europe est désormais en sursis dans l'Hexagone. Au point que l'ONG demande au ministère de l'Ecologie d'inscrire «urgemment» l'animal sur la liste des «mammifères protégés». C'est qu'il est aujourd'hui susceptible d'être classé «nuisible» dans n'importe quel département, comme c'est le cas en Loire-Atlantique et dans le Nord-Pas-de-Calais. Il continue d'ailleurs à être tiré au fusil et victime de piégeage.

Mieux traité dans les pays voisins

 

«Il a été abondamment pourchassé pendant tout le XXe siècle et les menaces qui pèsent sur lui sont multiples», souligne le naturaliste Pierre Rigaux. Le petit carnivore, que l'on croise souvent en bordure d'étang, de marais ou dans les bocages, souffre de la disparition de son habitat naturel. Notamment les zones humides et les haies bocagères qui encadraient jadis les petits champs et ont été rasées pour concevoir d'immenses parcelles d'agriculture intensive. «Il devrait pourtant être considéré comme un allié des agriculteurs car il se nourrit en partie de campagnols et de rats», ajoute Pierre Rigaux.

 

Administrateur de la SFEPM, le naturaliste estime que «cela n'a plus de sens en France de le considérer comme un animal nuisible». «Des pays voisins ont fait un constat similaire et ont réagi en protégeant l'espèce par la loi», affirme l'ONG, en citant l'exemple de l'Italie, de la Suisse, du Royaume-Uni et de certaines régions d'Allemagne et d'Espagne. Ce statut permettrait, selon l'association, de «mettre en œuvre des politiques de conservation concrètes» comme par exemple l'arrêt du piégeage et du tir. Mais aussi de stopper la destruction des mares, étangs et haies qui profitent aussi à de nombreux insectes et oiseaux. En résumé, en ne considérant plus le putois comme un nuisible, c'est tout un pan de la biodiversité que l'on protégera.

Le Parisien.fr - Frédéric Mouchon (@fmouchon1‏)
9 mai 2017

Environnement : les putois menacés de disparition (leparisien.fr)
Repost 0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 19:33

Les assurances santé se multiplient pour les chiens et les chats, mais aussi pour les furets, les lapins et les chinchillas.

Les Français sont fous de leurs animaux de compagnie. Les foyers abritent 20 millions de chats et de chiens en France et leur accordent une place de plus en plus importante. Les maîtres ne lésinent pas sur les budgets nourriture et vétérinaire. Certains gâtent même leur animal pour la Saint-Valentin ! Surfant sur cette tendance, le secteur de l'assurance santé animale est en train d'exploser. «Le marché des pets ( NDLR : animaux de compagnie en anglais) en général est en très forte croissance et celui de l'assurance santé croît de 25 % par an», se félicite Karim Irouche, PDG et fondateur d'ECA Assurances, qui a eu la bonne idée, il y a une dizaine d'années, de diversifier son groupe vers la santé animale.

Illustration du dynamisme actuel du secteur, lancé timidement dans les années 1980, le développement insolent de SantéVet, leadeur français de l'assurance santé pour animaux. La société lyonnaise créée en 2003 par Jérôme Salord, qui compte aujourd'hui 120 salariés et plus de 190 000 clients, a vu son chiffre d'affaires bondir de 12 à 35 M€.

> A LIRE AUSSI.INTERACTIF. Les Français et les animaux de compagnie en chiffres

Et le secteur est promis à un très bel avenir. «Seulement 6 % des foyers ayant un animal sont assurés», précise Jérôme Salord. Le marché présente d'importantes perspectives de développement en France, si on le compare à ses voisins européens. Ils sont en effet près de 40 % en Grande-Bretagne à assurer leur animal et 80 % en Suède. «Dans les pays du Nord, on a l'habitude depuis longtemps d'assurer son animal en même temps que toute la famille, alors qu'en France l'assurance santé est gérée par la Sécurité sociale et on n'a pas le réflexe de s'assurer directement», explique Jérôme Salord.

 

Place aux reptiles et aux poules

En France, les projections donnent un taux de couverture de 20 % des animaux de compagnie dans dix ans. Le leadeur français a entrepris d'attaquer le marché européen en se lançant en Belgique, ainsi qu'en Espagne. En 2018, ce seront les Pays-Bas et l'Allemagne.

Le marché de la santé animale devrait aussi se diversifier vers d'autres espèces. Apparue il y a une vingtaine d'années, la mode des NAC (nouveaux animaux de compagnie) ne faiblit pas. Alors que le furet avait la cote il y a peu encore (on estime à quelque 600 000 le nombre de furets domestiques en France), il est aujourd'hui détrôné par le lapin, suivi du cochon d'Inde, du perroquet et du chinchilla.

Certains ont aussi la passion des reptiles. «Et il nous arrive de voir quelques mygales», confie le docteur Jean-François Quinton, spécialiste des NAC à la clinique vétérinaire Advetia à Paris.

Mais l'animal qui monte, c'est la poule ! «Dès que les gens ont un petit bout de jardin, ils achètent une poule, c'est une forme de retour à la terre et le plaisir de manger ses œufs bio. C'est aussi un animal sympathique et très sociable», poursuit le vétérinaire. Ces NAC, qui peuvent eux aussi occasionner des frais vétérinaires importants, sont désormais pris en compte par les assurances santé animales. Ainsi, SantéVet propose la mutuelle pour un lapin à 19,74 € par mois, 18,62 € pour un furet, 11,79 € pour un cobaye, 12,02 € pour un chinchilla. Prochaine cible : les chevaux. On en dénombre un million en France, rarement assurés pour la maladie.

 

Les chats moins chers que les chiens

SantéVet, ECA Assurances, Assur O'Poil, Bulle bleue... Les principaux acteurs du marché de l'assurance santé animale proposent des tarifs relativement équivalents. Il faut compter en moyenne 300 € annuels pour assurer son chien, et 240 € pour son chat avec généralement trois ou quatre types de prises en charge proposés : les basiques, qui ne prennent en charge que les interventions les plus coûteuses, les standards, pour les maladies bénignes, et les formules premium, qui remboursent toutes les interventions, y compris les actes de prévention comme la vaccination et le vermifuge.

Tous proposent des devis sur Internet. Les cotisations varient de 10 € à 35 € mensuels pour un chien, et de 7 € à 20 € mensuels pour un chat, suivant le niveau de prestation. Les contrats premium peuvent grimper jusqu'à 100 € mensuels. «ECA propose un prix d'entrée à 10 € par mois», explique son PDG, Karim Irouche, dont la compagnie est la seule à offrir des prestations totalement numérisées. A ce prix-là, le chien est assuré uniquement contre l'accident. «Pour 50 € par mois, il bénéficie d'une garantie complète prenant en compte l'accident, la maladie, les compléments alimentaires et la prévention (vaccinations, tatouages, etc.).» Ses formules premium offrent même les services d'un pet-sitter (garde d'animaux) en cas d'hospitalisation du maître, ou une puce GPS reliée à une application smartphone pour localiser l'animal égaré.

Chez SantéVet, les formules vont de 20 à 100 € par mois, avec la spécificité de rembourser les actes de prévention pour chacune d'elles. Chez Assur O'Poil, les prix démarrent à 14,90 €, pour chat et chien, et la compagnie va jusqu'à offrir une aide psychologique en cas de perte de l'animal. Bulle bleue, mutuelle montée par des vétérinaires, propose, quant à elle, trois formules : 9,90 €, 23,90 € et 36,90 €.

En quinze ans, le spectre des pathologies traitées a triplé avec des spécialités identiques à celles des humains, comme l'orthopédie, la cardiologie, l'ophtalmologie ou la dentisterie. Chiens et chats bénéficient désormais de techniques de pointe comme le scanner, l'IRM, la radiothérapie et la chimiothérapie. Il faut compter en moyenne une centaine d'euros pour une gastro, 150 € pour une pneumonie diagnostiquée par radio, 1 000 € pour la chirurgie d'une fracture ou encore 2 000 € pour une torsion de l'estomac avec chirurgie.

 

leparisien.fr

Catherine Lagrange correspondante à Lyon ( Rhône)

2 mai 2017

Repost 0
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 21:04

Reportage du 27.03.17 

Le docteur Frédéric Vlaemynck, vétérinaire à la clinique CaduVet, nous dit tout sur un animal de compagnie assez rare, le furet. Présentation de cette espèce !

Repost 0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 14:04

Laetitia Barlerin nous parle des furets.

 

Diffusion du 01.03.17

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 11:58

Charlie est très intrigué par son nouvel ami: un furet. Il le suit partout !

 

msn.fr

Le 20.10.2016

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des furets Sherlock et Watson
  • Le blog des furets Sherlock et Watson
  • : Sherlock & Watson, furets (décédés en 2011) : Infos, conseils, photos..., "le furet dans tout ses états" - Nacs - Défense/Protection animale, nature, actualités, conseils
  • Contact

  • devaux0556

Recherche

Articles Récents

Albums Photos